GTAO, le “Zoom établissements” : Résultats de l’enquête / Caroline Bruley

19 04 2009

Le zoom est destiné à obtenir des données qualitatives par « opposition » avec l’enquête quantitative (qu’il conviendrait de reconduire régulièrement pour qu’elle puisse servir d’indicateur) menée par ailleurs par le GTAO, qui a montré que le tiers des établissements ont un projet AO en cours, mais que les dépôts restent assez peu satisfaisants.

Trois projets ont été ainsi détaillés afin d’essayer de déterminer leurs particularités. Les points de convergence des trois zooms sont :

  • La présence d’un ou deux services locomotives (rôle central des SCD souvent mais aussi Service Recherche et/ou CRI)
  • Une méthodologie de projet, avec réflexion préalable ou mise en place rapide puis ajustements à mesure
  • Une évolutivité/réactivité, tant politique que technique.

Daniel Bourrion.

Ecouter Caroline Bruley





Archives ouvertes et réseaux disciplinaires : l’exemple du projet NEEO en sciences économiques / François Cavalier

19 04 2009

NEEO est un projet européen d’AO en sciences économiques s’intégrant au portail EconomistsOnline, et qui s’appuie sur le réseau NEREUS rassemblant 23 établissements européens. Dans un domaine où il existe déjà une offre documentaire relativement importante mais plutôt payante, souvent en langue anglaise seulement, NEEO veut proposer une alternative AO parce que l’AO est un geste militant ; et que l’on sait que l’AO favorise la diffusion de la recherche (toutes les statistiques concordent).

Techniquement parlant, EO repose sur des solutions connues et éprouvées, et diffuse début 2009 13000 documents en texte intégral issu de 900 chercheurs et fonctionne par moissonnage des dépôts AO des partenaires. Il est géré par une structure européenne qui assure son bon fonctionnement.

FC souligne un point : l’archivage des articles et des datasets qui servent à la construction de ces articles se fait actuellement de manière différenciée, et non connectée. Il s’agit à présent d’intégrer les datasets aux articles ou, au moins, de lier les deux. EO s’est engagé dans ce type de projet qui fait apparaître des problématiques d’archivages (formats, etc…) et quelques obstacles (en particulier, réticence des chercheurs à diffuser les données de leur recherche ; et nécessité de bien connaître le contenu des datasets pour pouvoir les documenter) qui interpellent les bibliothèques.

A l’heure actuel, le projet est d’intégrer 160 tables de données (10 par partenaire) afin de clarifier les workflows, les points techniques, les manières de faire. L’outil choisi est le dataverse de l’IQSS qui sera à la fois dépôt et outil de consultation de ces données, le portail EO devant être pleinement opérationnel en 2010.

Daniel Bourrion.

Ecouter François Cavalier





Archives ouvertes et regroupement d’établissements : le cas des écoles d’enseignement supérieur toulousaines / Sandrine Malotaux

19 04 2009

Présentation d’AO multi-établissements, ouverte en 2008, avec les objectifs classiques d’une AO + l’idée dès le départ de produire des indicateurs + importance de l’idée de transversalité qui avait vocation à regrouper les équipes au sein de l’INPT (toujours en train de lutter contre des tendances centripètes).

Le choix s’est porté vers une AO institutionnelle pour garder la maîtrise des documents ; et pouvoir construire et maintenir un outil adapté aux besoins et suggestions locaux. La plateforme AO est classique mais pensée comme service de proximité. La logique multi-établissements crée synergies et participe au développement d’une collégialité locale.

Le bilan statistique (dépôts) montre très nettement que l’obligation de dépôt au sein de certains établissements participants permet d’augmenter largement la couverture AO de la production annuelle de recherche dans une institution. A contrario, le dépôt volontaire aboutit à des taux de couverture très bas.

Concernant les usages et visites, analysés via Google Analytics, on remarque :

  • L’importance des accès via Google
  • L’aspect très international des visiteurs

A propos de l’enquête ISAE réalisées sur tous les déposants : on remarquera les raisons de diffuser invoquées par les répondants… et on les mettra en rapport avec l’intervention de J. C. Guédon.

On notera aussi les problématiques de RH qui transparaissent, avec 1 ETP estimé pour l’administration de l’AO, et un temps de gestion de 13 mn par thèse, qui monte à 33 mn par article (???…)

Daniel Bourrion.